Ile de France

Vidéo-L’Abbaye de Royaumont rénovée

Publié le

royaumont

L’abbaye de Royaumont, splendide monument à Asnières-sur-Oise (95) a été magnifiquement restaurée. Pour voir la vidéo, cliquez sur l’image.

Joyau du nord du Val-d’Oise, la prestigieuse abbaye de Royaumont, construite par saint Louis pour honorer le vœu de son père Louis VIII est gérée par la Fondation Royaumont. Bijou architectural exceptionnel, elle abrite aussi des résidences d’artistes – musiciens et danseurs – et accueille chaque année les entretiens de Royaumont, réunions de réflexion initiées au milieu du XXe siècle sur les thèmes des sciences humaines, de l’art et de la culture.

L’abbaye a fait l’objet de travaux exceptionnel de rénovation et d’aménagements financés par la Région Ile-de-France, le Département du Val-d’Oise et le ministère de la Culture. La façade du bâtiment des moines a été restaurée ainsi que sa charpente et sa toiture, un ascenseur – prodige architectural s’intégrant parfaitement à l’esprit médiéval du site – a été installé, le système de chauffage a été modernisé, les cuisines ont été déplacées et des chambres supplémentaires ont été aménagées pour les artistes.

L’inauguration s’est déroulée le jeudi 29 septembre en présence d’Aldo Cardoso, président de la Fondation Royaumont, Jérôme Chartier, vice-président du Conseil régional d’Ile-de-France, Arnaud Bazin, président du Conseil départemental du Val-d’Oise, Denis Dobo-Schoenenberg, sous-préfet de Sarcelles et des représentants de la Direction régionale des Affaires culturelles (DRAC) et des Monuments historiques.

Pour voir la vidéo, cliquez ICI

Publicités

Vidéo-Journées du Patrimoine à Versailles

Publié le Mis à jour le

Visites théâtralisées par la compagnie #Rire78 au Domaine de Madame Elisabeth, propriété du Conseil départemental des #Yvelines #CDY78.
Pour voir la vidéo, cliquez sur l’image.

Mme Elisabeth.jpg

A l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, samedi 17 et dimanche 18 septembre, le Domaine de madame Elisabeth, sœur du roi Louis XVI, ouvrait ses portes à Versailles pour des visites guidées et théâtralisées.

Dans cette propriété royale rachetée par le Conseil départemental des Yvelines, l’Office de tourisme de Versailles assurait les commentaires de la visite, tandis que l’association Rire 78 de Rocquencourt, avait prêté ses comédiennes pour une mise en scène qui nous replongeait dans l’ambiance Grand Siècle.

De la jeunesse de la sœur cadette du roi à son exécution après la fuite à Varenne, l’histoire de la jeune femme décapitée à trente ans est contée à travers les salles de ce joyau du patrimoine versaillais.

Pour voir la vidéo, cliquez ICI

Balade sur les toits du château de St-Germain-en-Laye

Publié le Mis à jour le

toits-bis

Balade sur les toits. Pour voir la vidéo, cliquez sur l’image.

Le mois de septembre 2016 s’annonce radieux. C’est l’occasion rêvée pour prendre de la hauteur et s’offrir une balade sur les toits du château de Saint-Germain-en-Laye. Jusqu’au 30 septembre, pour seulement 3,50 €, un guide vous entraîne au sommet de ce joyau Renaissance, transformé par François Ier sur les vestiges du château médiéval bâti par Louis VI le Gros, agrandi sous Saint-Louis et reconstruit par Charles V.

Aujourd’hui Musée d’archéologie nationale, ce château où naquit Henri II, où mourut Louis et où Louis XIV fut baptisé, se révèle dans toute sa splendeur dès la sortie du RER. Il présente depuis peu des façades entièrement ravalées, et ses toits offrent une vue incomparable sur la ville de Saint-Germain, La Défense, les collines du Val-d’Oise et Paris à l’horizon.

Pour voir la vidéo, cliquez ICI

VIDEO-Des moutons sous le château de Saint-Germain-en-Laye

Publié le

moutons-sg

Pour voir la vidéo, cliquez sur l’image

Depuis ce vendredi 9 septembre, cinq moutons de Ouessant sont installés sous la rampe des grottes du château de Saint-Germain-en-Laye, tandis que trois autres ont investi le champ situé sous le gymnase des Lavandières dans le quartier du Bel-Air.

L’objectif de la mairie est double : faire des économies en laissant les moutons nettoyer le coteau (coût : 500 euros par an contre plusieurs milliers pour un entretien par des jardiniers) et adopter une démarche écologique : pas de bruit, pas de fumée d’engins débroussailleurs, pas de produits phytosanitaires dans le sous-sol, et en outre une fermentation naturelle du sol par les déjections des animaux.

C’est la société Eco mouton, installée en Seine-et-Marne, qui a procédé à l’implantation des moutons dans leurs nouveaux prés, sous l’œil d’Emmanuel Lamy, maire de Saint-Germain, Mary-Claude Boutin adjointe en charge du Développement durable et Arnaud Péricarde, adjoint chargé de la Culture.

Le lien vidéo ICI

Tout sur l’Estival 2016

Publié le

Cliquez sur l’image pour voir le teaser vidéo

Estival

Boulevard des Airs, Anggun, Michel Jonasz, Mickey 3D, Joyce Jonathan, Imany, Philip Katerine, Jamait, Kids United… Voilà une belle (et éclectique) brochette d’artistes pour le prochain festival des musiques de Saint-Germain-en-Laye qui se tient du 23 septembre au 8 octobre dans la ville royale.

A ne pas manquer. Plus d’infos sur http://www.lestival.net

Le teaser vidéo ICI

Saint-Germain, une ville pour les vélos

Publié le Mis à jour le

VIDEO Tout pour le vélo à Saint-Germain-en-Laye.

Pour voir la vidéo, cliquez sur l’image

SG vélos

Se déplacer à vélo à Saint-Germain-en-Laye est non seulement un vrai plaisir, mais LA solution. La ville a mis en place un réseau de plus de 15 km de pistes cyclables, auquel s’ajoutent les dizaines de kilomètres de chemins en forêt, une signalisation adaptée donnant la priorité aux cyclistes (panneaux “cédez le passage” et feux spécifiques), et de nombreux emplacements pour garer son vélo.

Il existes ainsi des pistes cyclables en site propre avenue Gambetta près de la place Royale, avenue Carnot (vers la gare de la Grande-Ceinture) et avenue St Fiacre  (qui déssert le quartier du Bel Air). Sans compter les accès également en site propre aux vélos vers les villes voisines : Poissy, Maisons-Lafitte par la forêt, Chambourcy, Fourqueux…

En centre-ville, les aménagements sont constitués de bandes cyclables et d’axes partagés : rue Léon Désoyer , rue de Pologne, rue du Vieux-Marché , rue de Paris, rue du Maréchal-Lyautey…
La liaison entre le centre-ville et le quartier du Bel-Air est facilitée par la passerelle du viaduc (entre les deux gares, Grande Ceinture et Bel-Air/Fourqueux, au niveau du carrefour entre la RN13 et la RN184).

Enfin, sur certains axes, il est même possible de circuler face aux voitures qui arrivent en face en sens unique. Franchement, pour se rendre dans Saint-Germain, pas la peine de prendre la voiture…

La vidéo en cliquant ICI

Le tramway Vélizy-Viroflay inauguré

Publié le Mis à jour le

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

T6Depuis décembre 2014, le tramway T6 relie Châtillon dans les Hauts-de-Seine à Vélizy dans les Yvelines. Mais il manquait un tronçon : aller jusqu’aux portes de Versailles, à Viroflay. C’est désormais chose faite depuis le 28 mai dernier, avec la mise en service d’une prolongation de 2 km de la ligne, dont 1,6 en tunnel.

La ligne T6 dessert aujourd’hui 21 stations réparties dans 9 communes. Elle permet de relier Paris, La Défense, Versailles, Rambouillet et Chartres par des correspondances avec les lignes existantes.

La section Vélizy-Viroflay rive gauche et Viroflay rive droite a été inaugurée samedi 11 juin en présence des présidents des Yvelines et des Hauts-de-Seine, Pierre Bédier et Patrick Devedjian, de la nouvelle directrice de la RATP Elisabeth Borne, et de Valérie Pécresse, présidente de la Région francilienne et du Syndicat des Transports d’Ile-de-France.

Le tram T6 circule tous les jours à une vitesse moyenne de 19 km/h, de 5h30 à 0h30 (1h30 le week-end). Sa fréquence est de 4 minutes en heure de pointe et 7 minutes en heure creuse (15 minutes après 22h30).

La vidéo ICI